Droit d’expression (suite)

Droit d’expression (suite)

Lors du dernier conseil municipal, nous avons demandé la mise en place d’un calendrier prévisionnel, comme cela se fait dans beaucoup de communes et à être informées et traitées comme les élus de la majorité (en terme de transmission d’informations : dates des CM, visites de chantier, distribution de chocolats CCAS, projets, évènements ponctuels…). Nous ne pouvons donc assister et participer à ceux-ci.

Nous demandons à participer aux groupes de travail qui seraient constitués et qui intégreraient les conseillers municipaux de tous les groupes (comme le met en place la commission affaires scolaires en nous invitant à participer à des groupes de travail).

Nous sommes là pour être constructives. Nous ne sommes pas là pour voter contre parce que nous sommes dans l’opposition. Nous sommes là pour œuvrer dans l’intérêt de la collectivité. Nous demandons juste, plus de démocratie locale, plus de partage d’information pour mieux participer et voter en toute connaissance de cause.

Réponses de M le Maire.

Leur liste a été élue pour un programme qui n’est pas le nôtre. M le Maire nous voit mal accepter de travailler sur son programme. Il considère que nous sommes informées en temps et en heure, convoquées dans le temps imposé par la loi 5 jours calendaires avant les réunions et qu’il n’y a donc pas ségrégation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.