Je stationne, tu stationnes, nous stationnons……………

Quelques courses rue Jean Maillard : le journal, le pain, des fruits pour ce soir. Petit homme marche à côté de moi, se tenant à la poussette où s’impatiente sa sœur.

La voiture est garée rue St Laurent.  Nous prenons à droite à l’angle de la Caisse d’Épargne ; le chemin est barré par une Clio en stationnement sur le trottoir. Qu’importe : il suffit juste, de veiller à ce que petit homme ne lâche pas la poussette, pendant que je la descends du trottoir, de veiller à ce qu’aucun véhicule ne surgisse dans le virage en provenance soit de la poste, soit de la mairie, de prendre place sur la chaussée, hors du passage protégé qui se trouve de l’autre côté de la Clio, pour contourner la voiture.
Il faut aussi penser à remercier cette dame qui, descendant de la Route de Goupillières, stoppe sa C3 pour nous laisser passer puisque à notre tour nous la gênons dans sa progression car nous prenons de la place sur la chaussée.

Enfin nous retrouvons le trottoir pour rejoindre notre voiture……… garée bien comme il faut.                                                       Manquerait plus qu’il pleuve !

 

CLIC?

Le CLIC a été créé par la loi visant à la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées, c’est le centre local d’information et coordination gérontologique basé à l’hopital de Barentin. C’est une association loi 1901 qui regroupe les cantons de  Duclair et Pavilly. Son financement se fait par la participation des communes établi à ce jour à 0.23 € par habitant.

Le CLIC de Barentin est de niveau 3 car ses missions sont multiples: l’accueil des personnes âgées, de leur entourage, le développement de l’action de proximité, la facilitation de l’accès au droit, l’évaluation des besoins des personnes âgées et l’ élaboration d’ un plan d’accompagnement avec les professionnels des secteurs sanitaires et sociaux.

C’est un centre ouvert à tous, qui peut offrir des solutions face au vieillissement croissant de notre population.

 

La récupération du compostage

Le dernier bulletin municipal développait un article sur le tri selectif. Au travers de cet article la municipaité reprenait à son compte, avec la collaboration du SMEDAR, la pose de composteurs collectifs près des immeubles collectifs. Or ces opérations « compostage » avaient fait l’objet  en son temps d’articles de presse  qui associaient d’autres partenaires, en l’occurence, le SOMVAS et Logeal Immobilière. Simple oubli  ou volonté délibérée de récupération d’actions non initiées

L’actualité récente et la presse locale viennent rétablir la réalité des faits   puisque le 18 Juin dernier avait lieu la récolte du premier compost avec remise de celui-ci  aux locataires et ce en présence de tous les partenaires. Gageons que le prochain bulletin municipal se fera l’écho de cette manisfestation

 

La soirée des sportifs

Le 6 Juin dernier avait lieu la 13ème soirée des sportifs.

Cette manifestation rassemble chaque année une grande partie des sportifs pavillais dont certains sont mis à l’honneur par leur association. Elle permet de découvrir des hommes, des femmes, des adolescent(e)s mais aussi des jeunes enfants qui ont brillé et porté haut les couleurs de Pavilly dans le cadre de leur activité sportive et de leur passion. Nous ne pouvons que les féliciter et à travers eux l’ensemble des sportifs et dirigeants des associations pavillaises. Un coup de chapeau particulier à Alice Stalin, agée de 5 ans et pratiquant l’Aïkido, désignée par ses pairs sportive de l’année.

 SOIREE-SPORTIF-2

Transport scolaire:stratégie politique des « apolitiques »

Souvenons nous!

Qui a dit que le transport scolaire du collège aurait un coût de 85 300 €? Le maire de Pavilly

Qui a dit que la participation pourrait s’élever à 130 € pour les familles concernées, montant identique à celui du département, d’ailleurs contesté en son temps? Le maire  de Pavilly

Qui a dit que ce transport provoquerait une hausse des impôts locaux de 4%  (70 € par foyer fiscal)? Le maire de Pavilly

Qui a dit que ce projet ne pourrait voir le jour qu’à l’occasion du vote du budget primitif 2013? Le maire de Pavilly

Qui a dit que beaucoup de parents se sont organisés en pratiquant le covoiturage? Le maire adjoint aux affaires scolaires

Qui a dit que de nombreux collégiens utilisent les vélos et deux roues? Le maire adjoint à la jeunesse, à la sécurité et aux sports

Toutes ces réponses ne sont pas le fruit de notre imagination mais sont consultables sur le compte rendu de la séance du conseil municipal du 21/09/12

En février 2013, lors d’une nouvelle intervention, dans le cadre des questions diverses sur ce sujet, il nous est précisé que la municipalité et le syndicat du collège ont réinterpelé le département qui maintient sa position, confirmée par un courrier en date du 25/01/13. La majorité, campée sur ses certitudes, ne se sent plus concernée par le projet.

Lors de la présentation du budget primitif le 28 Mars 2013, cette position est actée . En effet contrairement à ce qu’il préconisait le 21/09/2012, le maire nous confirme qu’aucune somme n’est prévue pour le transport scolaire au collège, d’où notre abstention.

Depuis  un courrier adressé en mai à tous les élus, les choses semblent s’accélérer. Notre intervention réitérée en présence des pétitionnaires lors du conseil du 28 Mars 2013 a-t-elle été l’élément déclencheur ? La presse locale se fait l’écho de cette évolution. Nous découvrons la volonté du maire d’entendre les familles. La pétition de 500 signatures, dénigrée en septembre 2012, a maintenant une valeur  à ses yeux. L’éloignement et le terrain accidenté apparaissent comme des contraintes d’un site qu’il a, lui même, choisi. Le maire évoque des commissions au travail alors que les convocations ne nous parviennent qu’une semaine plus tard sans document de travail.

Enfin le maire évoque une expérimentation,qui n’est pas budgétée à ce jour, de septembre à décembre 2013. Parions que celle-ci se prolongera jusqu’au moins, Avril 2014!

En conclusion, réjouissons nous que nos multiples interventions pour appuyer les demandes des parents avec qui nous collaborons, trouvent une issue favorable et qu’enfin soit évalué sérieusement le besoin réel de transport !

 

Chantier de la gendarmerie

La construction de la future gendarmerie progresse!

Située à l’entrée sud de Pavilly, elle est composée de locaux fonctionnels, de bureaux  et d’appartements pour les gendarmes et leur famille. Elle regroupera les gendarmeries de Barentin et Pavilly.

Le Département finance ce projet et la VILLE de PAVILLY finance le parking visiteurs, les modifications de la voirie et des réseaux électriques.

DSCN1048

 

 

1er MAI

C’était la remise des médailles du travail le matin   du 1er mai en mairie.

1-5-13 Un hommage a été rendu à ces travailleurs qui ont passé 20 ans et plus dans des entreprises locales pour la plupart. En ce jour de fête du travail, nous pensons également à tous ceux qui vivent des moments difficiles  dans leur entreprise ou qui sont licenciés.

 

liquidation de Pétroplus

petroplus Au lendemain de l’annonce de la liquidation de l’entreprise Pétroplus, après des mois de rebondissements et de stress intense, « Pavilly Demain » exprime sa plus grande solidarité et son soutien à ces travailleurs dignes et courageux dont parmi eux, des Pavillais et leur famille.

Des Pavillais qui ont su montrer leur détermination pour la sauvegarde de leur emploi tel Nicolas VINCENT membre de l’intersyndicale de Pétroplus.