Rythmes scolaires

École Pierre et Marie Curie
École Pierre et Marie Curie

Le ministre Darcos avait supprimé une demi-journée de classe en 2008.

Pour le bien-être des élèves, une nouvelle organisation de la semaine scolaire est prévue pour la rentrée 2013 par décret du 24 janvier 2013. Les élèves de maternelle et d’élémentaire auront 24h de cours répartis sur 4 jours et demi (lundi, mardi, jeudi, vendredi 5h15 et mercredi matin 3h).

La fin des enseignements est prévue à 15h45 avec obligation pour les mairies de prendre en charge les enfants jusqu’à 16h30.

Modifier la journée de l’écolier français, la plus longue en Europe, actuellement et augmenter le nombre de jours, le plus faible, est un projet  porteur de meilleures conditions pour les apprentissages de nos écoliers, donc louable.

Mais la mise en place nécessite une logistique et le recrutement de personnel entraînant des coûts difficilement supportables pour les communes.

Pour Pavilly, M. le Maire a annoncé, lors de la commission scolaire du 14 février, le besoin de recrutement de 50 animateurs environ, tous disponibles entre 15h30 et 16h30. Celui-ci représenterait un budget de l’ordre de 100 000 à 150 000 euros pour l’année. Également le problème lié au manque de locaux pour organiser ces activités péri scolaires reste à régler.

L’État attribue à Pavilly pour la rentrée 2013 une indemnité de 90 € et qui passerait à 40 € pour 2014 par élève, à condition d’entrer dans le dispositif dès 2013. Face à la précipitation et au manque de concertation  pour la mise en place de ce projet, nous avons voté, lors de la séance du conseil municipal du 18 février, pour le report de l’application de cette réforme à la rentrée 2014 .

Nous souhaitons que se crée une réflexion approfondie avec tous les partenaires concernés école, familles, personnel, mairie… pour préparer au mieux les modalités de son entrée en vigueur en septembre 2014. Pour que l’intérêt de  l’enfant prévale, nous  devons prévoir une organisation sans failles.

École Jean Maillard
École Jean Maillard

La Sainte Barbe

La sainte Barbe à Pavilly

Samedi 19 janvier, par un froid glacial, s’est déroulée la célébration de la Saint Barbe à la caserne de Pavilly, cérémonie à laquelle nous avons participé.pompiers

Après le passage en revue du matériel, plusieurs pompiers ont été honorés par les personnalités locales. Pompiers, élus et des pavillais ont défilé dans les rues de Pavilly jusqu’à la mairie où le lieutenant Delabrière (commandant la caserne de Pavilly) a retracé le bilan de l’activité du centre pour l’année 2012.

Ce fut l’occasion de constater le nombre important de jeunes pompiers motivés qui  sont en  formation au centre de Pavilly.

(A la vue du dynamisme des pompiers il est dommage qu’ils ne soient pas répertoriés sur le site internet de la ville).

Une belle initiative

Jeudi 10 janvier 2013, pour la première fois à Pavilly,  a eu lieu la cérémonie des vœux au personnel communal.

Ce fut l’occasion de rendre hommage au travail de ces hommes et femmes qui assurent le bon fonctionnement des services administratifs, des services qui côtoient nos petits pavillais , des services qui contribuent, à la mise en valeur par le fleurissement, à la viabilité hivernales des routes… .

Ce fut le moment d’honorer les départs en retraite et les médaillés du travail!

La cérémonie s’achevait par un repas convivial auquel nous avons participé. Cette fois, les élus étaient au service!

tribune janvier 2013

Les interrogations sur vos impôts locaux

Chaque année, la majorité municipale consacrait une tribune à votre feuille d’impôts locaux pour expliquer qu’elle ne les augmentait pas. Elle ne manquait pas d’attaquer la politique du Département quand celui-ci augmentait ses taux. En 2011, elle a publié une tribune pour expliquer que les taux de la ville croissaient du fait d’une réforme redistribuant aux communes la part perçue auparavant par le Département.

En 2012, vous avez été nombreux à nous interroger sur les augmentations de vos taxes foncières et d’habitation afin de comprendre les raisons de ces augmentations, car ces taxes ont bien augmenté!

Peut être la majorité aurait-elle pu, cette année, répondre à ces questions et nous expliquer que ce ne sont pas les charges communales qui augmentent mais les impôts levés par la Communauté de Communes et les syndicats intercommunaux, en particulier celui du collège.

Depuis plus de 10 ans, ne pas augmenter la pression fiscale est devenu une  pratique courante dans la gestion des communes. Nombre de syndicats intercommunaux, de Communautés de Communes se sont développés, autorisant des transferts de compétences et permettant des transferts de charges. Ainsi nos élus pavillais annoncent-ils contenir les impôts communaux alors qu’ils n’hésitent pas à voter des augmentations d’impôts au sein des différents organismes auxquels ils siègent (Communauté de Communes, Syndicats du collège….). Et là se trouve l’explication des augmentations de vos impôts locaux !

Sur ces augmentations, aucune explication ! Correspondent-elles à des transferts de services ? A de nouveaux équipements ? Dans le cas de transfert de services, trouvera-t-on sur le budget communal, la diminution correspondante ? Les nouveaux équipements généreront-ils de nouvelles charges qui augmenteront nos impôts locaux dans les années à venir ?

En conclusion, nous proposons que chaque année la position prise par les élus de notre commune au sein de la Communauté de Communes et des différents Syndicats, lors du vote des budgets, fasse l’objet d’une communication dans le bulletin municipal qui est le parfait outil pour ce type d’information. Les citoyens ont droit à cette transparence sur les votes des élus de la majorité qui siègent dans ces structures. Chacun pourra, ainsi, être parfaitement informé de l’évolution de ces charges avant de recevoir ses feuilles d’impôts locaux.

Les élus du groupe « Pavilly Demain » vous souhaitent à toutes et à tous ainsi qu’à ceux qui vous sont chers,  une très belle année 2013.

 

 

 

Nouveaux élus au CME

Vendredi 21 Décembre, ont eu lieu les élections dans les écoles élémentaires de Pavilly pour désigner les élèves de CM1 et CM2 qui se sont présentés, menant leur  campagne au sein des écoles afin de devenir les nouveaux élus du Conseil Municipal d’Enfants.

Ce Conseil Municipal d’enfants a été créé en 1998 pendant la mandature de
M. Jean-Claude BATEUX maire et sous l’égide de M. Pascal MARCHAL adjoint aux affaires scolaires.

A dix huit  heures en mairie, dix sept  élus de CM1 et douze de CM2 ont reçu leur écharpe tricolore ainsi qu’une mallette contenant des documents dont un agenda dans lequel figurent déjà les premières réunions.

C’est une excellente initiation à la vie citoyenne locale, à la démocratie et l’expérience montre à quel point  leur mission est pleinement investie.

Le groupe « Pavilly Demain »représenté, leur adresse ses félicitations et leur souhaite bonne chance pour ce mandat!

les nouveaux élus au CME

les nouveaux élus au CME

voeux

Meilleurs vœux pour 2013
Meilleurs vœux pour 2013

Au seuil de cette nouvelle année, le groupe Pavilly Demain vous adresse tous ses vœux  de bonheur, de prospérité, de santé et de solidarité.

Nous souhaitons  que l’année 2013 ouvre des perspectives positives pour l’emploi et voit le recul de la précarité, malgré un environnement morose !

Que cette nouvelle année soit porteuse de projets ambitieux, dynamiques et favorables à Pavilly !

Invitation?

C’est en lisant la presse que nous avons découvert que la dernière réunion du CME (conseil municipal d’enfants) s’est tenue le jeudi 4 octobre 2012.

Or, aucun conseiller municipal de notre groupe Pavilly Demain  n’a été invité à ce CME.

Jusqu’alors nous étions toujours invités et nous avons toujours assisté à ces Conseils!

Nous constatons qu’à plusieurs reprises, nous n’ avons pas reçu d’ invitations pour certaines manifestations  ou celles ci sont arrivées tardivement.

Notre présence gêne-t-elle ?

La volonté de la majorité de nous contraindre à élire un président , ce à quoi aucune réglementation nous oblige, en est-elle la raison?

Tribune de novembre 2012

Pas de discrimination dans l’attribution des Permis de construire à Pavilly

 

Lors de la séance du Conseil municipal du 21

Septembre, le Maire a présenté le projet de modification du Plan d’Occupation des Sols  concernant le lotissement « le Clos Bellevue » situé au lieu-dit La Tuilerie. Le but de cette modification était de permettre la construction de maisons à  toit-terrasse  ce qu’interdit l’article 11-4 de l’actuel POS.

A l’appui de cette demande, l’argumentation du Maire fut la suivante : des dossiers de permis de construire dans ce lotissement ont été refusés, bien que présentant, selon lui, une « grande qualité architecturale », car les projets comportaient un toit-terrasse.

Or l’opposition municipale fit remarquer qu’une   construction de ce type existait déjà dans ce lotissement. En outre, la notion de   « grande qualité architecturale » n’étant pas un label officiel, elle restait une appréciation subjective du service instructeur et du Maire en l’occurrence.

Pour sa défense, le Maire reconnut qu’un permis avait été attribué par erreur par un adjoint et qu’il en assumait la responsabilité. Il précisa ensuite qu’il souhaitait modifier les règles de construction afin de régulariser cette situation.

L’opposition prit acte de cet état de fait et apprécia la franchise du Maire. Mais vérification faite sur le terrain il s’avère qu’il y a une deuxième construction à toit plat qui est érigée sur le Clos Bellevue !

S’agit-il là encore d’une erreur ?

– Une question se pose alors : faut-il être en capacité de construire un logement jugé d’une « grande qualité architecturale » par le Maire, pour s’affranchir des prescriptions du POS et attendre la régularisation ultérieure ?

 

Une autre question nous préoccupe : qu’est qu’une maison qui ne serait pas de «  grande qualité architecturale » à Pavilly ?

Pour reprendre la formule chère à la majorité municipale : « les pavillais apprécieront »

Et nous ajouterons : s’il vous plaît un peu de sérieux dans le traitement des dossiers structurants pour la commune que sont les permis de construire!

Ces remarques étant faites, nous précisons que nous sommes pour une modernisation du POS à la condition qu’elle s’applique à l’ensemble des projets de construction sur le  sol pavillais.  Il ne faudrait pas qu’une discrimination liée à la dimension du terrain et à l’appréciation du Maire sur la qualité architecturale du dossier  en limite la révision aux seuls intérêts de quelques futurs propriétaires.

Vous êtes de en plus nombreux à consulter notre blog, rejoignez-nous sur « pavillydemain.fr »

 

« Le groupe Pavilly Demain  »

Fermeture de classe

Revenons à la fermeture de classe à l’école Jean Maillard; la Majorité municipale dénonce l’absence de changement de politique!Alors que l’annonce de mille postes supplémentaires à la rentrée 2012 et de recrutements pour celle de 2013 fait bondir la Droite! Drôle de jeu!