Brèves de Conseil du 18 février 2013

Lors du Conseil Municipal du 18 Février 2013, nous avons approuvé:

L’adhésion au service de paiement en ligne pour le règlement  par carte bancaire sur internet des dépenses de restauration scolaire, du secteur  » petite enfance » et du secteur « enfance et jeunesse »

Le versement de 976 € à l’AFM correspondant à la recette collectée lors de la soirée du Téléthon

Le plan de formation 2013 du personnel communal

« Nous avons été très surpris par la lecture d’un texte  très « politique » par un conseiller de la majorité municipale à propos des rythmes scolaires. Cet élu est sorti de la ligne apolitique régulièrement mis en avant par la majorité. Il a revendiqué le fait de faire de la politique au sein du conseil municipal, politique bien marqué à droite en l’occurenceLes conseillers présents

Nous sommes intervenus lors des questions diverses pour:

  Savoir qui composait les menus de la restauration scolaire?

réponse: le responsable de la restauration

Les raisons pour lesquelles les comptes rendus des   derniers conseils municipaux ne figuraient pas sur le site de la ville?

réponse: du fait de la modification du site internet de la ville, cette parution   devait être réactualisée

Savoir si la ville allait avoir recours aux emplois d’avenir?

réponse: non pas dans l’immédiat car pas de besoin actuellement

Savoir si une communication allait être faite aux demandeurs d’emplois de la commune suite à la création d’emplois sur le chantier de l’autoroute?

réponse: les demandeurs d’emploi peuvent se rapprocher de Pôle Emploi

Quel était le nombre de demandeurs d’emplois sur la communes?

réponse: ce chiffre sera communiqué ultérieurement

Où en était le dossier du transport du collège?

réponse: pas d’évolution, en attente d’un nouveau rendez-vous avec les services du département

 

 

Le concours des Maisons Fleuries

Le 23 Novembre dernier avait lieu la remise des récompenses, suite au concours organisé dans le cadre des jardins et balcons fleuris. Cette cérémonie a été l’occasion ,pour nous, d’apprendre l’obtention de la troisième fleur pour la commune, récompensant ainsi le gros travail réalisé par les personnels des services techniques, tout au long du printemps et de l’été, pour créer et entretenir ce fleurissement. Ils méritent les félicitations de tous.

Lors de cette cérémonie, l’ adjoint en charge de l’urbanisme a indiqué dans son discours qu’un jury avait été amené à délibérer pour déterminer le classement présenté aux pavillaises et pavillais présents ( peut être, moins nombreux que les années précédentes).  

Aussi en 2013, et dans la mesure où nous sommes tout à fait favorables aux campagnes annuelles de fleurissement, nous proposons notre candidature pour faire partie de ce jury qui arpentera les rues de Pavilly en Juillet et Août. Souhaitons que les membres de notre groupe présents au sein de la commission « Environnement » soient sollicités le moment voulu !

Pas de Président, les raisons

La  tribune du Bulletin Municipal de Novembre a une nouvelle fois permis à la majorité d’évoquer les échéances de 2014. A ce rythme, les Pavillaises et les Pavillais vont être les mieux informés sur l’élection municipale à venir en 2014.

Le prétexte retenu cette fois ci : pas de président de groupe pour le groupe « Pavilly Demain »

Il est exact de préciser que Pascal Marchal, tête de liste en 2008, occupait cette fonction. Toutefois aucun texte ou réglementation n’impose la désignation d’un président pour notre commune qui n’atteint pas les 100 000 habitants.

Aussi, suite à la démission de notre tête de liste, et après nous être concertés, nous avons fait le choix de ne pas avoir de président pour les 20 derniers mois de mandats.

Non, Monsieur le représentant de la liste « Pavilly Energie » nous ne méconnaissons pas les institutions et nous nous sommes engagés à désigner un président de groupe si les textes le mentionnaient. Pas de texte produit à ce jour. Non Monsieur le représentant de la liste ……, pas de tensions internes, pas de refus de la hiérarchie,pas de méfiance dans notre groupe , qui siégeait  au complet lors de la séance du Conseil Municipal du 18 décembre dernier, alors que 25 % des élus du groupe majoritaire étaient absents. Non, nous ne dissimulons pas une tête de liste mais le temps de cette désignation n’est pas venu.

Pas d’impatience Mesdames, Messieurs, de la majorité! Chaque chose en son temps!

 

Les illuminations de Noël

DSCN0864Nous tenons à féliciter les employés communaux pour le travail effectué lors de la mise en place des illuminations et décorations de Noël dans la commune. Ces illuminations qui satisfont les Pavillais sont à l’image de ce qui se fait dans les communes voisines. Nous espérons que le personnel des services techniques a pu participer à l’inauguration du  7 Décembre 2012  avec leurs collègues des services administratifs, les conjoints  et élus de la majorité municipale. Pour notre part, nous n’étions pas présents, n’étant pas invités à cette cérémonie. Dommage! La démocratie n’est pas sur la voie du progrès à Pavilly!

Enfin une couverture pour l’aire de pétanque

terrain de pétanque

« Les réunions de commissions sont avant tout des réunions de travail au cours desquelles, chacun en sa qualité d’élu, peut prendre la parole. Ce sont des temps d’échanges indispensables pour que la commune vive démocratiquement. Chacun apporte ses idées, chacun peut critiquer, positivement ou négativement, chacun peut amender, proposer, afin que les projets se concrétisent de la meilleure façon possible pour les Pavillais. A l’issue de ces réunions de travail, les projets sont affinés et prêts à être votés en séance plénière du Conseil Municipal »

Voici le mode de fonctionnement des commissions municipales défini par la majorité dans la tribune du bulletin municipal de Mai 2011.

L’auteur de cet article a du être fort étonné de découvrir lors de la commission de travaux du 6 Novembre dernier que ce processus ne s’appliquait pas pour la construction de la couverture partielle de l’aire de pétanque. En effet lors de cette réunion nous apprenions que le Permis de Construire était déjà déposé, les pièces administratives rédigées et le chiffrage des travaux par les entreprises en cours : belle mise en application du fonctionnement démocratique des commissions !

Fort  heureusement le projet budgété depuis plusieurs années, concocté par le Maire Adjoint chargé des sports et le cabinet d’architecte, validé et signé par les dirigeants du club de pétanque, répond tout à fait au souhait du club et des adhérents. Souhaitons que cet aménagement, tant attendu, fasse le bonheur de joueurs de pétanque, jeunes ou moins jeunes, qui continueront de porter haut les couleurs de Pavilly tant au niveau régional que national.

Travaux Rue Paul Painlevé

Le 6 novembre 2011 le projet d’enfouissement des réseaux et de renforcement Rue Paul Painlevéde l’éclairage public de la Rue Paul Painlevé nous a été présenté par la majorité municipale.

C’est sur une longueur de 430 m que vont être enfouis les réseaux aériens d’éclairage public, de téléphonie et les réseaux basse tension. Les trottoirs, qui en avaient bien besoin vont être refaits en totalité sur une surface de 1 500m² soit 150 tonnes d’enrobé. Nous souhaitons que la variante « enrobé écologique » soit retenue conformément à notre volonté de s’inscrire dans le développement durable, sujet qui nous est cher. L’éclairage public va être entièrement rénové avec la mise en place de 16 nouveaux candélabres équipés, espérons le, d’ampoule basse consommation.

Nous avions également prévu la réalisation de ces travaux dans notre programme et nous  ne pouvons qu’approuver ce dossier complexe élaboré par le technicien des Services Techniques.

Chez qui les problèmes de cohésion ?

Encore une fois la majorité municipale a profité de la tribune de Septembre pour attaquer l’opposition et commenter les démissions des membres de notre groupe, démissions pour raisons personnelles rappelons le !

Une occasion aussi de mettre en doute la cohésion de notre groupe ! Si cette majorité doute de cette cohésion, elle pourrait s’interroger sur l’ambiance qui règne en son sein. En effet, nous constatons au conseil municipal l’absence quasi-permanente de certains membres de la majorité. Pour certains d’entre eux, ces absences durent depuis déjà longtemps.  Ils ne semblent plus être intéressés par  cette gestion communale car il ne fournissent pas de procurations à leurs collègues pour les votes des délibérations. Malgré tout, ils perçoivent toujours leur indemnité de 50 € par mois, indemnités que nous, nous avons refusées! Également les remarques ou les états d’âme pour d’autres élus de la majorité municipale ne dénotent pas d’un mode de fonctionnement démocratique et serein.

Enfin, la motivation et la concertation ne semblent pas être le fil conducteur de la majorité municipale !

Le Groupe Pavilly Demain

De gauche à droite

Patrick DOUILLET, Michèle DEMARES, Yannick ROBICHON, Daniel RENDU, Emile ONNIENT.

Comparons des choses comparables

La majorité municipale commente dans le bulletin  de Septembre l’article que nous avons rédigé concernant les indemnités de leurs élus et le reformule à son avantage.

Oui le poste indemnités à diminué de 8% entre la prévision de  budget 2008 et la prévision du budget 2012. Mais ce ne sont pas les chiffres du budget, qui rappelons- le ne sont que des prévisions, que nous avons commentés. Les chiffres que nous avons analysés concernent les comptes administratifs, soit les dépenses réelles de la commune. Aussi nous proposons d’aborder de nouveau ce sujet quand nous serons en possession des chiffres du Compte Administratif 2012. Nous tenons juste à apporter une précision importante que l’auteur de la tribune a  semblé occulter. Sciemment ou par omission ? Entre 2008 et 2012 on dénombre un poste d’adjoint en  moins. Alors rendez vous en Mars 2013 pour vérifier les chiffres !

Il était une fois la campagne!

Dans la tribune de Septembre et pour la deuxième fois la majorité municipale évoque la campagne électorale de 2014 . Ferait-elle une fixation sur cette échéance ?

Il reste encore dix huit mois et le programme promis en 2008 est loin d’être réalisé. Alors ne vaudrait-il pas mieux se consacrer aux dossiers en cours? De plus la majorité remet en cause notre volonté d’être constructif. Quoi que nous fassions ou que nous disions, il parait peu probable qu’elle nous reconnaisse un jour cette qualité.

La majorité souhaiterait que nous votions à l’unanimité toutes ses décisions ou orientations sans les commenter ou les contester, celles-ci étant uniques et incontestables. Elle n’admet aucune critique sur sa gestion de la commune même si les éléments que nous utilisons pour vous informer sont issus des documents municipaux officiels que tout un chacun peut consulter en Mairie .