Site de l’ancien collège

Notre article du N°10 de notre journal précisait bien qu’un éventuel reclassement ,du site de l’ancien collège, en zone non inondable était possible, information communiquée par le Maire lors d’un récent Conseil Municipal en réponse à une de nos questions sur le devenir du site. Nous avons effectivement voté positivement en faveur de la délibération pour l’acquisition de la maison située à proximité de celui-ci.

Enfin dans la presse locale du 11 janvier 2013, c’est bien le Maire qui a exprimé le souhait de voir réaliser sur ce site un projet immobilier. Nous n’avons jamais écrit que des décisions étaient prises mais que nous souhaitions participer aux prises de décision. Dans quel but, vouloir systématiquement  déformer nos propos?

 

Oui monsieur le Maire, nous sommes des élus !!!

Une fois de plus la majorité municipale, le maire en l’occurence, a profité de la tribune d’expression libre du bulletin municipal pour attaquer l’opposition. Les moyens de communication de la mairie, financés par l’impôt, ont  été utilisés pour s’en prendre à l’opposition et ce n’est pas la première fois.

Le maire nous reproche de vouloir mieux exister par notre journal « Pavilly Demain ». Or notre existence est issue de l’élection de 2008 et le droit d’expression et d’information reste un élément essentiel de notre démocratie qui doit rester le fil conducteur de tous les élus! De plus le Maire devrait se rappeler qu’entre 1995 et 2001, il distribuait un document  dénommé « Autrement dit ». Etait ce pour mieux exister?

 

Le concours des Maisons Fleuries

Le 23 Novembre dernier avait lieu la remise des récompenses, suite au concours organisé dans le cadre des jardins et balcons fleuris. Cette cérémonie a été l’occasion ,pour nous, d’apprendre l’obtention de la troisième fleur pour la commune, récompensant ainsi le gros travail réalisé par les personnels des services techniques, tout au long du printemps et de l’été, pour créer et entretenir ce fleurissement. Ils méritent les félicitations de tous.

Lors de cette cérémonie, l’ adjoint en charge de l’urbanisme a indiqué dans son discours qu’un jury avait été amené à délibérer pour déterminer le classement présenté aux pavillaises et pavillais présents ( peut être, moins nombreux que les années précédentes).  

Aussi en 2013, et dans la mesure où nous sommes tout à fait favorables aux campagnes annuelles de fleurissement, nous proposons notre candidature pour faire partie de ce jury qui arpentera les rues de Pavilly en Juillet et Août. Souhaitons que les membres de notre groupe présents au sein de la commission « Environnement » soient sollicités le moment voulu !

Pas de Président, les raisons

La  tribune du Bulletin Municipal de Novembre a une nouvelle fois permis à la majorité d’évoquer les échéances de 2014. A ce rythme, les Pavillaises et les Pavillais vont être les mieux informés sur l’élection municipale à venir en 2014.

Le prétexte retenu cette fois ci : pas de président de groupe pour le groupe « Pavilly Demain »

Il est exact de préciser que Pascal Marchal, tête de liste en 2008, occupait cette fonction. Toutefois aucun texte ou réglementation n’impose la désignation d’un président pour notre commune qui n’atteint pas les 100 000 habitants.

Aussi, suite à la démission de notre tête de liste, et après nous être concertés, nous avons fait le choix de ne pas avoir de président pour les 20 derniers mois de mandats.

Non, Monsieur le représentant de la liste « Pavilly Energie » nous ne méconnaissons pas les institutions et nous nous sommes engagés à désigner un président de groupe si les textes le mentionnaient. Pas de texte produit à ce jour. Non Monsieur le représentant de la liste ……, pas de tensions internes, pas de refus de la hiérarchie,pas de méfiance dans notre groupe , qui siégeait  au complet lors de la séance du Conseil Municipal du 18 décembre dernier, alors que 25 % des élus du groupe majoritaire étaient absents. Non, nous ne dissimulons pas une tête de liste mais le temps de cette désignation n’est pas venu.

Pas d’impatience Mesdames, Messieurs, de la majorité! Chaque chose en son temps!

 

Travaux Rue Paul Painlevé

Le 6 novembre 2011 le projet d’enfouissement des réseaux et de renforcement Rue Paul Painlevéde l’éclairage public de la Rue Paul Painlevé nous a été présenté par la majorité municipale.

C’est sur une longueur de 430 m que vont être enfouis les réseaux aériens d’éclairage public, de téléphonie et les réseaux basse tension. Les trottoirs, qui en avaient bien besoin vont être refaits en totalité sur une surface de 1 500m² soit 150 tonnes d’enrobé. Nous souhaitons que la variante « enrobé écologique » soit retenue conformément à notre volonté de s’inscrire dans le développement durable, sujet qui nous est cher. L’éclairage public va être entièrement rénové avec la mise en place de 16 nouveaux candélabres équipés, espérons le, d’ampoule basse consommation.

Nous avions également prévu la réalisation de ces travaux dans notre programme et nous  ne pouvons qu’approuver ce dossier complexe élaboré par le technicien des Services Techniques.

Comparons des choses comparables

La majorité municipale commente dans le bulletin  de Septembre l’article que nous avons rédigé concernant les indemnités de leurs élus et le reformule à son avantage.

Oui le poste indemnités à diminué de 8% entre la prévision de  budget 2008 et la prévision du budget 2012. Mais ce ne sont pas les chiffres du budget, qui rappelons- le ne sont que des prévisions, que nous avons commentés. Les chiffres que nous avons analysés concernent les comptes administratifs, soit les dépenses réelles de la commune. Aussi nous proposons d’aborder de nouveau ce sujet quand nous serons en possession des chiffres du Compte Administratif 2012. Nous tenons juste à apporter une précision importante que l’auteur de la tribune a  semblé occulter. Sciemment ou par omission ? Entre 2008 et 2012 on dénombre un poste d’adjoint en  moins. Alors rendez vous en Mars 2013 pour vérifier les chiffres !

Il était une fois la campagne!

Dans la tribune de Septembre et pour la deuxième fois la majorité municipale évoque la campagne électorale de 2014 . Ferait-elle une fixation sur cette échéance ?

Il reste encore dix huit mois et le programme promis en 2008 est loin d’être réalisé. Alors ne vaudrait-il pas mieux se consacrer aux dossiers en cours? De plus la majorité remet en cause notre volonté d’être constructif. Quoi que nous fassions ou que nous disions, il parait peu probable qu’elle nous reconnaisse un jour cette qualité.

La majorité souhaiterait que nous votions à l’unanimité toutes ses décisions ou orientations sans les commenter ou les contester, celles-ci étant uniques et incontestables. Elle n’admet aucune critique sur sa gestion de la commune même si les éléments que nous utilisons pour vous informer sont issus des documents municipaux officiels que tout un chacun peut consulter en Mairie .

Décharge publique ?

Depuis quelques temps, nous avons constaté, comme nombre de pavillais, l’état de la zone située à l’entrée de la commune, route de Bouville, que beaucoup assimile à une décharge à ciel ouvert.

Si cette parcelle appartient à la commune, laisser cette zone en l’état est inadmissible! si elle appartient à un privé, il est grand temps d’intervenir auprès du propriétaire pour faire nettoyer cet espace. Dans tous les cas, quelle serait l’attitude d’un jury pour le fleurissement des communes qui entrerait dans Pavilly par cette route?

Faites-nous part de vos observations dans nos quartiers!