Nouveau collège : polémique inutile et infondée

Tribune parue dans le bulletin municipal de Mai 2012 :

Après 14 années de travail et d’échanges,  le collège des Hauts du Saffimbec a pu enfin être inauguré.

Celui-ci constitue un bel ensemble très fonctionnel, très lumineux, offrant aux élèves, à la Communauté Éducative dans son ensemble des conditions favorables d’accueil et d’enseignement. Il constitue déjà une référence départementale, s’inscrivant pleinement dans la démarche HQE.(haute qualité environnementale)

Pourtant, dès le départ, deux questions étaient à l’ordre du jour, deux choix forts, essentiels devaient se dégager

-Le premier était le suivant : fallait-il rénover, restructurer sur site (qui est situé en zone inondable) l’ancien collège ou fallait-il le reconstruire ? La préférence du Conseiller Général, selon l’adage bien connu : »on ne fait pas du neuf dans du vieux », allait dès le départ  très fortement dans le sens de la reconstruction. Des études techniques et financières comparatives confirmèrent cette préférence. Le choix de la reconstruction était alors retenu. L’actuelle majorité aurait, elle, préféré la rénovation sur site.

-Le deuxième choix à effectuer était celui de l’emplacement. Le Député-Maire de l’époque, Jean-Claude Bateux, avait alors proposé un terrain plat, très bien situé, à la Rouge-Grange, face au complexe sportif de la Viardière . Ce terrain avait alors reçu l’agrément du Conseil Général présidé par Charles Revet, du syndicat Intercommunal du collège, des représentants de parents d’élèves et de la communauté éducative dans son ensemble. Des études très concluantes avaient été réalisées, validant la pertinence de ce choix géographique.

La majorité municipale actuelle en place depuis 2001 a fait le choix d’un nouveau terrain excentré qui a de surcroît engendré d’importants surcoûts financiers, en particulier la voirie pour 66 % à la charge de la commune ainsi que la totalité de la prise en charge de la défense incendie et de l’éclairage public, sans compter la dépense supportée par le Département pour les travaux de terrassement sur ce site très pentu. Cette  décision ne pouvait qu’engendrer des problèmes de transports scolaires. De plus, comment expliquer ce choix alors que dans le même temps se développait une importante zone pavillonnaire sur le plateau de l’Atréaumont ?

Aussi nous sommes surpris d’une si virulente tribune de la Majorité municipale alors qu’elle n’était censée ignorer que les textes ne prévoient pas de desserte intra-communale par le Département.  (Code de l’Education Art L213-11) :« A l’intérieur du périmètre urbain (périmètre inférieur à 3 km), la responsabilité des transports scolaires est exercée par la Commune ». Et nous nous étonnons que celle-ci n’ait pris les dispositions nécessaires suffisamment tôt pour mettre en place un transport pour les élèves.

Un commentaire sur “Nouveau collège : polémique inutile et infondée

  1. ROUSSEL Francine Répondre

    Bonjour,
    Juste un petit constat concernant le nouveau collège de Pavilly : à ce jour (31/07/2012),aucun transport scolaire supplémentaire mis en place pour les quartiers de La Vierge, l’Atréaumont, La Rouge Grange et la Mairie. Certains collègiens ont 2,5 km pour se rendre au collège, le CG de Seine Maritime et le Maire de Pavilly se renvoient la responsabilité. Restent des pavillais avec ce problème à gérer ! Le groupe « Pavilly Demain » peut-il nous venir en aide lors d’un conseil municipal ou autre pour débloquer la situation (que Monsieur Marchal connait) ? Merci d’avance pour votre aide et votre réponse.
    Francine ROUSSEL
    7 Rue Raoul Dufy
    76570 PAVILLY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *