tribune octobre

Inquiétude et mécontentement

Depuis le début de l’année scolaire, les parents des élèves utilisant le transport scolaire vers le collège expriment inquiétude et mécontentement. En effet, les enfants sont de plus en plus nombreux à utiliser ce service municipal. Parfois, près de soixante dix enfants attendent le bus à l’angle des rues de Freckenhorst et Maurice Louvrier. Or, cet endroit n’est pas du tout adapté à la situation (éclairage insuffisant, trottoir insuffisant, rue très fréquentée et empruntée par des véhicules pas toujours respectueux du code de la route quant à la vitesse…). A ce souci de sécurité, vient s’ajouter une pratique très contestable du transporteur prestataire. Il arrive que le chauffeur du premier bus attende de voir si son car est complet pour appeler un collègue en renfort pour transporter les élèves n’ayant pas pu monter dans le premier bus. Devant cette situation, certains enfants décident de partir à pied ; quant aux autres, leur retard est assuré du fait du décalage provoqué par cette pratique.

Nous proposons donc pour régler le premier point, de déplacer le point de ramassage soit devant le centre sportif de la Viardière mieux éclairé et plus sécurisant du fait de la présence du parking ou devant le Rad’O où l’espace pour l’attente des enfants pourrait offrir une meilleure sécurité

Quant au deuxième point, un rappel à l’ordre au prestataire semble nécessaire s’il n’a pas déjà été fait pour lui rappeler les règles afférentes au contrat signé avec la commune, à savoir, le passage de deux bus.

Communication plus efficace

Depuis le bulletin municipal d’Avril 2014, apparaissait sur la 1ère page le logo « Ville Internet 1@ ». Depuis le bulletin de Janvier 2016, ce logo n’apparaît plus. Perdu l’@ ou oubli, peu importe, là n’est pas l’essentiel. Nous pensons que ce mode de communication permet l’efficacité, la réactivité et dernier critère non négligeable, des économies en terme de frais postaux. Aujourd’hui les élus sont informés par courrier lettre verte ou plis déposés dans les boîtes aux lettres par le personnel communal ou, mais c’est encore très rare, par mail. Nous proposons que ce dernier mode de communication soit généralisé à toutes les convocations, ce qui évitera les loupés de plus en plus nombreux, involontaires, nous l’espérons, d’invitations reçues après les manifestations.

Rentrée scolaire

Nous regrettons la fermeture de la cinquième classe de l’école maternelle André Marie. Cette décision de l’éducation nationale a pour conséquence de surcharger les 4 classes restantes. Pavilly n’a pas eu la chance de Barentin qui a réussi à sauver sa classe, peut être aussi aidé par la mobilisation de tous les acteurs !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *