A..bstention, tension et demie !!!

 Au cours du conseil municipal du 30 avril 2014, nous nous sommes abstenus de voter le chapitre 23, jugeant insuffisant l’effort d’investissement proposé par la majorité. Il était évident que tout rectificatif ultérieur de  ce chapitre recevrait la même réponse de notre part. Logique !

Ce fut le cas, lors du conseil municipal du 16 décembre 2014, lorsque fut soumise au vote une décision modificative de régularisation d’écriture comptable sur ce même chapitre 23 ; simple mesure d’ajustement comptable, qui permet d’entreprendre les travaux de remplacement des menuiseries de l’école André Marie.

Cette nouvelle abstention (logique encore une fois) nous attira les remontrances très appuyées du maire ainsi que de  quelques élus de sa majorité, offusqués que l’on puisse ne pas soutenir une telle mesure. Il est à noter que notre position n’a soulevé aucune remarque du maire en commission des finances  alors qu’elle y avait été exprimée de façon identique. 

Nous voilà donc pris en flagrant délit d’insubordination. Pire encore : on nous accuse de refuser ces travaux alors que notre abstention était argumentée depuis avril 2014 par l’insuffisance de ces mêmes travaux.

Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *