Photo malencontreusement coupée

On n’est jamais si bien servi que par soi-même !

Ce doit être la devise de la municipalité sortante qui s’est fait de la publicité électorale sur le dos du contribuable pavillais !

En effet, lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de Pavilly ce vendredi 17 janvier 2014, un diaporama sur l’année écoulée se déroule sur un écran mural. Jusque là, rien que de très normal !

En fin de diaporama un remerciement aux élus municipaux qui ont travaillé tout au long de l’année avec un « merci aux Adjoints et aux Conseillers Municipaux » accompagné d’une photo du conseil municipal. Jusque là, rien que de très normal ! (bis repetita) C’est vrai que nous sommes assez fiers de notre travail de conseillers municipaux !

Mais, là où ça vaut son pesant de cacahuètes, c’est que si on examine la photo, le ou la photographe a coupé les élus de l’opposition. On y voit un bras de notre ami Daniel Rendu sur la gauche de la photo, et sur la droite, le bras d’un autre de nos amis, Émile Onnient !!! Inutile de dire qu’on ne les reconnait pas, mais, comme ils ont voté de concert avec les élus de la majorité, c’est donc la preuve d’une opposition constructive.

Mais quid des trois autres conseillers de l’opposition ? Mystère ? Auraient-ils été absents ? Ah non, l’absence, c’est plutôt l’apanage des conseillers municipaux de la majorité… qui eux sont rémunérés… 😉

 

 

cmvoeux2014

Que 2014 soit une réussite !

 

2013 est maintenant terminée et 2014 s’ouvre sur l’espérance d’un monde meilleur.

Au nom du groupe Pavilly Demain, je vous présente tous nos vœux de santé, essentielle pour envisager l’avenir, de bonheur et de réussite pour vous-même, votre famille et ceux qui vous sont chers.

Que tous vos projets individuels et collectifs trouvent leur aboutissement en cette nouvelle année. Projets individuels qui font le développement de chaque individu, mais aussi projets collectifs qui permettent de construire le bien vivre ensemble dont la solidarité, l’égalité des chances, la justice sociale, piliers indispensables pour construire la  Société au présent, mais aussi de demain, ne laissant personne au bord du chemin.

Heureuse année à tous dans un Pavilly accueillant, chaleureux, jeune, dynamique et prospère.

                        Patrick Douillet

La première piste cyclable !

« 400 mètres de piste cyclable ont été aménagés rue de la Rouge Grange. Une première dans la commune qui en appelle d’autres… »
Voila l’information qui vous avait été diffusée dans le bulletin municipal de janvier 2009. Où sont les autres si ce n’est les 140 m de la rue Jouvenet inaugurée après l’été 2010 ? Bien peu en 6 ans ou service minimum  !

Aujourd’hui, qu’est devenue la première piste ? Seuls les panneaux situés à ses deux extrémités en rappellent son caractère cyclable. Peu praticable, peu entretenue, peut-être aurait-elle dû être réalisée en enrobé écologique comme voulait le faire croire le bulletin municipal de Novembre 2010.

piste

 

Un concours à dynamiser

Le 15 Novembre dernier se déroulait dans la salle des mariages de la mairie la cérémonie de remise des prix du concours des maisons fleuries. Une quinzaine des vingt lauréats se voyait remettre leur prix, les récompensant ainsi pour les efforts consacrés au fleurissement de leur jardin, de leur  balcon ou de leur façade . Nous regrettons, malgré tout, le faible nombre de lauréats pour une commune aux trois fleurs dans laquelle de nombreux habitants participent, par leur passion des fleurs, à l’embellissement de celle-ci . Ce concours mérite d’être dynamisé pour correspondre aux ambitions de la commune dans ce domaine et contribuer à l’amélioration du cadre de vie.

pas d’invitation!

Comme chaque année, le 11 Novembre, nous commémorons avec les Pavillais, comme partout en France, la mémoire des anciens combattants de la grande guerre morts pour la France.

Malgré les années écoulées et les nombreux traumatismes qui ont marqué ce siècle, cette première guerre mondiale occupe toujours une place importante dans nos mémoires.

Aujourd’hui, tous les combattants de ce conflit ont disparu. Cette guerre 1914-1918 est malheureusement entrée dans l’histoire. L’année prochaine sera l’année du centenaire de ce conflit.

Notre implication dans cette commémoration est de transmettre aux générations futures ce qu’a pu être le sacrifice de tous ces soldats pour que les citoyens français restent des femmes et des hommes libres

A cette occasion, les élus du conseil municipal d’enfants regrettent de ne pas avoir reçu d’invitation à la cérémonie du 11 novembre célébrée à 11h au monument aux morts.

Dommage car la mobilisation  des jeunes générations autour du devoir de mémoire est un élément essentiel pour appréhender l’avenir!

Quel sens a cette instance si elle est négligée lors de cet événement?

  •  un simple affichage!
  •  un simulacre de démocratie participative!

Chacun appréciera…

 

 

Rythmes Scolaires

A la rentrée 2014, Pavilly devra mettre en place la réforme des rythmes scolaires!

La dernière réunion de la commission scolaire a eu lieu le 1er juillet 2013. Celle ci devait refaire le point rapidement à la rentrée avec tous les partenaires pour réfléchir au projet. Un sondage  devait être fait au niveau des familles.

A ce jour, nous n’avons plus d’informations!

Nous pensons qu’une gestion intercommunale pourrait permettre de réaliser un projet éducatif territorial plus cohérent, plus riche en mutualisant  les offres et les services.

De plus, le projet doit être présenté pour le 30 novembre à l’Inspection , afin d’être validé pour le 10 Décembre par l’Inspection Académique.

Beaucoup de communes ont différé cette réforme à l’année prochaine, mais elles ont déjà largement préparé cette échéance!

A Pavilly, rien ne bouge!

 

 

Une promesse vite oubliée, campagne électorale oblige

Lors du Conseil Municipal du 24 Juin après une intervention maladroite (ou bien à droite!) d’un conseiller municipal, nous avons exprimé notre refus de polémiquer après le vote favorable à la mise en place du transport scolaire vers le collège. Monsieur le Maire a souligné que la règle des trois kilomètres aurait pu souffrir d’exception (c’était donc reconnaître la règle!) et également souhaité que la polémique cesse.

Aujourd’hui alors que le transport fonctionne et apparaît être un succès, le maire adjoint aux affaires scolaires réactive la polémique. Peut être n’a-t-il pas compris ou était il trop dissipé. Il relance le sujet sur la responsabilité du Département. N’est ce pas faire de la politique que d’attaquer sans cesse une instance départementale dont il ne partage pas les idées et qui n’est pas concerné par le sujet. De plus il voudrait faire croire que nous revendiquons cette initiative alors que ce n’est absolument pas le cas. Ce que nous pensons c’est que devant la mobilisation très forte des parents et notre positionnement lors du vote du budget 2013 ne prévoyant pas de financement pour le transport scolaire, la majorité municipale a considéré que ce sujet deviendrait un enjeu électoral pour 2014. C’est pourquoi elle reprend ce transport à son compte en faisant croire qu’elle l’a toujours souhaité. D’ailleurs l’annonce est déjà faite que l’expérimentation sera reconduite jusqu’à la fin de l’année scolaire 2014. Cela nous vous l’avions annoncé.

Enfin M. le maire adjoint aux affaires scolaires, qu’en est-il de votre co-voiturage mis en place par les parents qui ne nécessitait pas la mise en place d’un transport collectif.

 

Un après-midi « caninculaire »

Par un chaud après-midi d’août, aller chercher l’ombre du colombier ou du noyer voisin pour laisser gambader un bambin qui ne trouve pas le sommeil de la sieste. Cette idée relève du bon sens. Pavilly possède des espaces verts proches du centre bourg : c’est ce qui en fait le charme. Le contournement du Carré d’Esneval le long de la rivière, le léger tumulte de la cascade, semblent déjà rafraîchir l’atmosphère.
Le colombier, un peu seul à cette heure de la journée, abrite du soleil une toute petite partie de pelouse fraîchement tondue et des pavés qui l’entourent.
Il faut aller vers le noyer afin de trouver suffisamment d’espace ombragé pour le petit-d’homme insomniaque. On le détache de la poussette. Il est ravi, babille, court, encore malhabile. Le pauvre ne sait pas slalomer entre les crottes de chien !

remise des dictionnaires

La cérémonie de remise des dictionnaires aux enfants quittant l’école primaire pour le collège s’est déroulée mardi 25 juin.

La mise en place  du transport pour le collège a été présentée à cette occasion.

Nous souhaitons d’excellentes vacances à tous et une heureuse rentrée dans le collège des hauts du Saffimbec.

1 2

Commémoration du 8 mai

Comme chaque année nous avons participé avec la population, les élus, le conseil municipal des enfants, les pompiers, la police municipal, au devoir de mémoire et commémoré l’armistice de la guerre 1939-1945.8-05-2013

 

Également il faut rappeler le  sacrifice de toutes ces femmes et de ces hommes pour que vive la démocratie dans notre pays.

En cette période difficile il ne faudrait pas que de vieux démons renaissent pour qu’à nouveau réapparaisse ce spectre bien connu de nos aînés.