Tribune juillet 2014

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

En 2013, nous avions voté pour le report de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2014. Nous avions justifié notre position par le fait que ce projet nécessitait de la réflexion, de la concertation et de la préparation avant sa mise en application pour proposer des activités de qualité. Ces mêmes arguments étaient avancés par la majorité municipale. Or début juillet 2014, où en sommes-nous ? Comment a été menée la réflexion? Qui a été associé à la concertation ? Comment les parents vont préparer la rentrée scolaire ? En ce qui nous concerne, nous n’avons été invités qu’à 2 commissions scolaires traitant le sujet.

Des élus contestent cette réforme dont le but est de diminuer le nombre d’heures de cours par jour des élèves. Des élus regrettent que l’état impose une réforme qu’il fait financer pour partie par les collectivités locales, qu’il fait supporter logistiquement aux collectivités locales, mais la loi s’impose à tous et il faut donc tout mettre en œuvre pour que cette décision s’applique dans les meilleures conditions dans l’intérêt des enfants. A Pavilly, laissée de côté en début d’année, la réflexion n’a que peu abouti !!

En novembre 2013, avant les élections, une réunion avec tous les acteurs, écoles, parents, services techniques, service jeunesse… avait abouti au choix des horaires, mais aussi à la proposition d’un travail de concertation avec les associations locales.

Or, six mois plus tard, une nouvelle réunion fait apparaître l’absence totale de travail à ce niveau. Seule, une organisation a été envisagée en terme de personnel. Pour les maternelles, les ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) seront chargées de la garderie surveillée. Pour l’élémentaire, ce seront les animateurs du service jeunesse qui en auront la charge, équipe qui pourrait s’accroître selon la fréquentation. Les associations, subventionnées par la commune, n’ont pas été contactées alors que certaines d’entre elles, sportives ou culturelles, auraient pu être, par le biais de convention, partenaires de ce projet. La proposition d’un coordonnateur chargé de cette mise en place a été jugée trop coûteuse et sans intérêt ! Celui ci aurait pu gérer les ressources humaines locales (des étudiants de la commune, des professeurs des écoles volontaires, des animateurs sportifs…) intéressées pour participer aux activités dont celle de l’USEP proposée par un directeur d’école.

En terme financier, en plus de la subvention de l’état prorogée d’une année (90€/an/enfant pour Pavilly), des aides de la CAF peuvent venir s’ajouter à la condition de présenter un Projet Éducatif.

En ce qui concerne le contenu des activités, un document distribué aux familles en fin d’année scolaire annonce que les enfants seront en garderie surveillée gratuite !! La municipalité a donc choisi d’assurer le service minimum !

On peut constater à nouveau l’impréparation, le manque de volonté, de travail, et d’intérêt de l’équipe en place pour les enfants et les familles. Il est encore possible de faire de ce projet une réussite, l’intérêt de l’enfant étant l’essentiel. Encore faut-il en avoir l’envie, avoir le sens de la concertation !

Nous vous souhaitons de bonnes vacances à tous

 

Tribune d’avril 2014

Retour sur les élections municipales

Le 23 Mars 2014, vous avez désigné le conseil municipal qui va siéger pour les six prochaines années, soit jusqu’en 2020. Cette élection permet aux citoyens de choisir les élus qui conduiront les affaires communales, d’exprimer un mécontentement, de reconduire l’équipe en place ou d’en changer. Il est important que chacun puisse s’exprimer et beaucoup se sont battus, jadis, pour obtenir ce droit. Nous ne pouvons que regretter qu’à Pavilly comme au niveau national, vous ayez été nombreux, trop nombreux, à ne pas voter. En effet près d’un pavillais sur quatre (soit 1874 Pavillaises ou Pavillais) a choisi de ne pas s’exprimer.

Dans ce contexte de relatif désintérêt, nous analysons les résultats de la façon suivante :

La liste Pavilly Energie conduite par le Maire sortant a recueilli 2058 voix. Les 2058 suffrages représentent 42,45% des inscrits. La majorité des électeurs a fait le choix de ne rien changer. La gestion de la commune a été confiée au même maire, celui-ci atteindra les 50 années de mandat en 2015 et pourra postuler à un dixième mandat en 2020.

En ce qui nous concerne après deux campagnes malheureuses et douloureuses en 2001 et 2008, il a fallu tout rebâtir. Nous avons donc reconstruit une nouvelle équipe avec des femmes et des hommes qui ont répondu favorablement à notre proposition de travailler pour le développement, la construction de notre commune sans esprit partisan. Cette équipe s’est impliquée avec beaucoup de conviction, de sérieux. Le travail de terrain réalisé tout au long de cette campagne n’a fait que renforcer leur engagement. Le choix des électeurs de 2014 n’a en rien altéré leurs convictions et leur désir de poursuivre l’action. Une nouveauté de cette campagne était aussi la correction avec laquelle elle s’est déroulée, ce que le maire n’a pas manqué de souligner lors de son discours d’installation.

Nous tenons à remercier les 828 électeurs qui nous ont apporté leur suffrage, et qui souhaitaient le changement. Nous allons maintenant analyser les raisons de cet échec. Nous allons également nous remettre au travail. Les membres de la minorité municipale sont prêts à collaborer avec la majorité pour faire avancer les dossiers, dans la mesure où celle-ci souhaitera nous associer et que les choix et les propositions correspondent à nos valeurs, à notre projet et à l’intérêt des pavillaises et des pavillais. Nous nous exprimerons chaque fois que nécessaire et nous nous ferons entendre chaque fois que les décisions seront contraires à nos convictions, à notre vision du Pavilly de demain.

Patrick DOUILLET – Michèle DÉMARES – Émile ONNIENT – Daniel RENDU

Remerciements

Nous remercions les pavillaises et pavillais qui nous ont fait confiance pour la gestion de la ville. Nous regrettons le taux d’abstention élevé (38%) et un contexte national défavorable.

Nous reconnaissons la victoire de la liste  concurrente, c’est une victoire très nette et sans appel.

Nous  avons le sentiment d’avoir présenté une liste composée de personnes de grande qualité, très compétentes et très motivées. Nous les remercions pour le travail accompli tout au long de cette campagne qui fut sérieuse et sans polémique inutile.

Nous souhaitons bonne chance à Claude Lemesle  pour les six années à venir. Respectons le choix des Pavillais !

Nous continuerons d’être vigilants et d’émettre notre avis, en toute indépendance, vis-à-vis des décisions concernant notre commune pour défendre l’intérêt de tous. Nous souhaitons être associés au travail de construction du Pavilly de demain

Les élus du groupe Pavilly Demain

Culture

Optimiser l’utilisation de la Halle aux grains par l’accueil de  productions artistiques locales (théâtre – musique – danse…).

Diversifier l’offre culturelle pour tous et proposer une offre d’abonnement.

Relancer la fête de la musique.

Redonner leur place aux fêtes traditionnelles : Noël, défilé du mardi gras. orgueApporter le soutien de la mairie aux kermesses de fin d’année des écoles.

Remise en service de la vidéo transmission à la Halle aux grains.

Accueillir le Ciné Seniors à la Halle aux grains et plus largement y instaurer des séances tout public.

Participer au renouvellement du fonds de la bibliothèque.

Sports, loisirs et vie associative

Réhabiliter le gymnase de l’Espace des Deux Rivières.

Remettre en place un forum des associations.

Maintenir la soirée des sportifs tout en la redynamisant.

Aider nos associations locales qui valorisent notre commune par un soutien matériel et financier.

Favoriser la mise en place de marchés à thème (produits du terroir, marché aux fleurs, bourse aux fleurs et aux légumes…) dans les quartiers indépendamment du marché hebdomadaire.

Aménager un parcours de santé.

Étudier toutes possibilités dans la réalisation de pistes cyclables sur notre commune et de parkings vélos en centre-ville et aux abords des équipements sportifs.

cyclable

Seniors

Créer un deuxième repas des anciens au Printemps.

Favoriser le maintien à domicile par l’accès au dispositif de téléassistance (type Présence Verte).

Proposer un service de portage de repas à domicile et de courses.

Renforcer l’initiation aux nouvelles technologies et à l’utilisation d’internet.

Promouvoir des rencontres intergénérationnelles tel « le café des âges » (rencontre des plus jeunes aux plus âgés)…seniors

Participation active, avec les bénévoles, des élus au repas des anciens, ainsi qu’à la distribution des colis de fin d’année.

Éditorial de Patrick Douillet

Madame, Monsieur,

Le 23 Mars prochain, nous devons procéder au renouvellement du Conseil patrickMunicipal de notre commune et à la désignation des conseillers communautaires. Cet acte démocratique va nous permettre de désigner les femmes et les hommes qui vont assurer la gestion de notre commune pour les six prochaines années.

Issus d’horizons politiques différents, les 14 femmes et 14 hommes qui m’accompagnent souhaitent mettre leurs compétences et leurs convictions au service des Pavillaises et des Pavillais. Notre liste « Pavilly Demain : une nouvelle dynamique pour l’avenir » est le parfait reflet de notre commune. Des jeunes et des moins jeunes la composent, pour la plupart déjà très actifs dans la vie communale au sein des associations Pavillaises. La liste que j’ai l’honneur de mener n’est pas la liste d’un parti politique. Elle est un rassemblement citoyen animé par les valeurs républicaines que sont l’égalité des chances, la justice sociale, le mieux vivre ensemble.

Pour vouloir assumer la gestion d’une commune telle que Pavilly, il faut avoir la passion de sa commune, mais aussi, et c’est primordial, la passion des habitants qui la composent. Mon objectif est de donner à toutes et à tous les moyens de vivre dans les meilleures conditions au quotidien. Nous devons tous trouver notre place au sein de notre commune quelque soit notre âge. La communauté de communes doit répondre aux attentes du plus grand nombre et ce, dans l’intérêt de tous.

Le projet, pour construire le Pavilly de Demain, a été élaboré avec l’ensemble de mon équipe et en consultant toutes les forces vives de Pavilly. Durant ces six années, nous avons été présents sur le terrain, toujours à votre écoute. Depuis la mi-novembre, nous vous avons donné la parole par le biais de notre questionnaire qui a connu un franc succès.

Aussi je vous laisse prendre connaissance de notre projet. Après une lecture attentive de celui-ci, vous aurez tous les éléments qui vous permettront le 23 mars prochain, de faire le choix du dynamisme, du renouveau, du sérieux et de la rigueur.

Je vous assure que je serai, si vous aviez l’honneur de me confier cette mission, un Maire pleinement engagé pour la durée totale du mandat, soit les six prochaines années. Vous pouvez me faire confiance.

Je compte sur vous.

Le 23 mars, construisons ensemble le Pavilly de Demain.

Notre lecture du bilan de Claude Lemesle

Notre lecture du bilan 2008 – 2014 de Claude LEMESLE et son équipe :

Dans une campagne électorale, l’équipe sortante a un avantage sur ses adversaires : elle peut faire état d’un bilan. Vous avez donc trouvé dans votre boîte aux lettres, un document de 6 pages présentant le bilan de l’équipe municipale élue en 2008. Beau document ! Mais intéressons-nous au contenu que nous contestons en partie.

Des réalisations qui ne sont pas de la compétence du maire

  • Création du nouveau lotissement privé de 43 parcelles.
  • Construction de 12 logements rue Adolphe Lasne.
  • Construction de la gendarmerie qui est de la compétence du département.
  • Réaménagement des parkings des tours Lamartine et Victor Hugo.

Un bilan qui « gonfle » les réalisations que l’on constate sur le terrain.

Réaménagement des rues Pavillons et Marie Duval, oui, mais les autres rues énumérées (Mésanges, Pinsons, Chardonnerets, Rouge Grange, Frères Martin, Paul Painlevé) n’ont juste été traitées que sur la partie trottoir.

Le transport vers le collège a été réalisé, c’est vrai. Mais que de temps perdu ! Devant la pugnacité des parents et notre mobilisation, en particulier lors du vote du budget 2013, l’équipe majoritaire a enfin décidé de mettre en place ce transport en septembre 2013. Un dossier sensible en période électorale a eu raison de la position dogmatique de la majorité municipale pour le bien des élèves et des parents. 15 mois de perdu ! Merci qui ?

Le bilan fait état de nouveaux emplois créés à Pavilly sur la zone artisanale. Or, il ne s’agit que de transfert d’emploi. Combien de Pavillais êtes-vous à avoir bénéficié d’un nouvel emploi sur cette zone ?

Des actions mises en place avant 2008 et qui ont été maintenues depuis.

De nombreuses actions sont reprises dans le bilan 2008-2014. Or ce sont des initiatives qui ont été prises antérieurement (participation de la commune aux classes de neige et de découverte, remise de dictionnaires, organisation du téléthon avec les associations pavillaises…).

Des actions à peine débutées ou à l’état de projet qui ne sont pas à porter au bilan.

  • Révision du Plan d’Occupation des Sols en PLU.
  • Aménagement de sécurité Rue Ingres : la commission de travaux n’a même pas travaillé le dossier. Riverains de cette rue, demandez si la réfection des trottoirs et de la voirie est prévue car elle en a besoin !

Attardons-nous plus précisément sur la fiscalité et la promesse faite de supprimer la taxe d’enlèvement des ordures ménagères sur 3 ans à partir de 2008. Non seulement cette taxe n’a pas été supprimée, mais elle n’a pas non plus diminué. A vous de juger !

Autre exemple d’une gestion contestable : la construction du collège sur la réserve foncière mise à disposition par la ville, a engendré des surcoûts liés aux travaux de terrassement. Pavilly, mais aussi les autres communes du syndicat du collège, ont eu à supporter de grosses dépenses pour la voirie d’accès. Ces surcoûts auraient pu être évités si l’implantation proposée initialement n’avait pas été modifiée.

Comparons maintenant le bilan 2014 au programme 2008 sur lequel la liste Pavilly Énergie a été élue avec ce qui a été réalisé.

Que sont devenues les promesses de 2008 ?

  • Construction d’une nouvelle structure en dur pour les 12/18 ans en remplacement du Rado.
  • Ravalement de la façade de l’école Jean-Maillard.
  • Institution d’une visite des quartiers par les élus.
  • Construction d’une seconde résidence pour personnes âgées.
  • Utilisation de la Halle aux grains pour les séances de « Ciné-séniors ».
  • Acquisition de nouvelles réserves foncières.
  • Réutilisation des locaux du collège Val St Denis.
  • Réalisation d’un terrain de foot synthétique.
  • Couverture du boulodrome rue Vadet.
  • Développement de l’aide aux emplois aidés dans les associations sportives.
  • Création d’une commission pour l’attribution d’une aide à la sauvegarde du patrimoine.
  • Construction de deux nouveaux courts de tennis.
  • Démarche HQE dans les constructions.
  • Bornes enterrées pour héberger les récupérateurs de verres.
  • Renouvellement du parc automobile par des véhicules moins polluants.
  • Construction d’un marché couvert et pose (ou repose) d’une horloge place d’Esneval.
  • Aménagement paysagé et de sécurité rue de Freckenhorst.
  • Redéfinition de la rue Aristide Briand.
  • Création d’un nouveau parking près du cimetière.
  • Création d’un stationnement latéral rue de la Gare.
  • Création d’une chambre funéraire intercommunautaire.

Notons enfin que l’édito qui introduit ce bilan insiste sur le gel des dotations de l’État et de la disparition de subventions départementales. Il nous semble que le département a largement investi dans la commune lors de cette mandature avec la construction d’un collège, d’un gymnase attenant, avec la restructuration du Centre Médico-Social et avec la construction d’une gendarmerie.

Un dernier point qu’il nous semble important de souligner dans le cadre de ce bilan est le départ de Pavilly de nombreux services publics de proximité, sans que ceux-ci n’aient été défendus ardemment comme a pu l’être dernièrement la perte du chef lieu de canton. Plus de permanence de la perception, plus de permanence de la CPAM, pas de passeport à Pavilly, mais à Barentin… Bientôt départ de la DDTM (ex-DDE).

Un peu d’indulgence pour poursuivre

Une équipe peut ne pas être allée au bout de son programme pour de multiples raisons. Dans ce cas, elle s’en explique, dans les publications municipales par exemple, lors des derniers vœux de la mandature pourquoi pas ? Cette attitude honorerait ceux à qui des Pavillais ont fait confiance en 2008.

Aspirant à plus de transparence, notre souci de l’intérêt général nous a conduit à vous donner ces informations importantes. Une gestion rigoureuse et responsable doit permettre le développement de notre commune et ce, dans l’intérêt de tous et pour tous, tout en s’adaptant à la réalité financière de celle ci. Il ne s’agit pas de promettre ce que nous ne serions pas en capacité de tenir. C’est pourquoi notre programme sera responsable et l’évaluation de sa mise en œuvre vous sera présentée annuellement.