Brèves de conseil du 29 juin 2015

Brèves de conseil du 29 juin 2015

Ce 29 Juin avait lieu le dernier conseil avant l’été. 12 points composaient l’ordre du jour dont certains n’ont pas prêté à débat ou question. Voici les principaux d’entre eux.

Une modification budgétaire a été approuvée à l’unanimité. Il s’agissait d’une régularisation d’écriture relative à une vente de terrain au département pour la construction de la gendarmerie.

Étaient ensuite présentées les acquisitions et cessions foncières de l’année 2014 et de l’ensemble des actions de développement social urbain menées dans le cadre de la Dotation de Solidarité Urbaine. Cette présentation a permis d’apprendre que le parking envisagé sur un terrain rue de Mouquet n’était toujours pas réalisé, le dossier étant toujours chez le notaire. Dans le cadre de la DSU, quelques informations sur le coût des actions d’accompagnement social (services de transport aux personnes âgées 3 299.52 €, centre de loisirs et camps ados 316 256 € de dépenses pour 275 150 € de recettes, accueil périscolaire 93 933 € de dépenses pour  26 825 € de recettes, contrat partenaire jeunes 1 939 € de dépenses pour 5 962 € de recettes.

Le montant de de la caution de la Halle aux Grains a été réévalué de 1%            (2 122.89€ au lieu de 2 101.88€) à l’unanimité

Un point important concernait la demande d’exonération  de la Taxe d’Enlèvement des ordures ménagères par la direction du magasin Carrefour Market. A défaut d’avoir pu étudier ce dossier en commission des finances et en l’absence d’éléments explicatifs fiables fournis par le maire dans la note de synthèse reçue 5 jours francs avant la séance du 29 juin nous avons voté contre cette exonération. Dossier à suivre.

Le revalorisation des tarifs des transports scolaires a suscité le débat traditionnel entre majorité et opposition. En effet, nous avons maintenu notre position de 2014 sur le transport scolaire vers les écoles primaires et maternelles qui, rappelons le, avait été augmenté de plus de 300% en 2014. L’ augmentation pour harmoniser tous les tarifs aurait pu être répartie  sur plusieurs exercices budgétaires, ce qui a été refusé. Nous avons proposé également au Maire qui avait refusé pendant un an et demi de mettre en place le transport vers le collège au prétexte qu’il était de la responsabilité du Département d’organiser cette mission, qu’il pouvait peut être consulter la nouvelle majorité départementale pour connaitre son avis sur ce sujet. Peut être serait elle plus conciliante que l’ancienne majorité et accepterait elle de participer pour tout ou partie au financement. Le Maire n’acceptant pas de dissocier les votes nous n’avons pas pris part au vote, étant contre les tarifs des transports vers les primaires et maternelles et pour les tarifs du transport vers le collège.

Les autres points, plus techniques, ne faisaient pas l’objet de débat et étaient approuvés à l’unanimité (convention d’un groupement de commandes entre le CCAS et la commune pour le renouvellement des contrats d’assurance, nouvelle délibération pour corriger une erreur sur l’attribution des marchés de fourniture des denrées alimentaires, création d’un emploi d’assistant artistique)

Enfin dans le cadre des marchés publics  signés par le Maire depuis le début de l’année nous avons relevé les travaux de doublement du réseau pluvial Rue N Guilbert ( 58 222€), les honoraires de maîtrise d’oeuvre pour la modification du préau de l’école Francis Yard ( 4 800€), le contrat du groupe Collectif Métissé pour septembre (20 678€) et une étude pour la transformation du site de l’ancien collège (16 380€)

Questions diverses :

Les camps ADOS :

Nous avons demandé si les inscriptions pour les camps de vacances étaient clôturés. Il nous a été répondu que tel devait être le cas puisque aucune information contraire n’avait été communiquée par le Service Jeunesse. Il s’avère après vérification qu’un nombre important de places restait disponible pour la tranche d’âge 14/17 ….Il est toujours difficile d’avoir des réponses précises venant de l’équipe dirigeante !

Le centre aquatique : déjà un an !!!

Suite à notre demande, il s’avère qu’aucune indication ne pouvait être fournie sur l’activité du Centre aquatique ainsi que sur la réalisation de son budget. La raison invoquée étant qu’il était trop tôt pour recueillir ces éléments. Surprenant ! Nous ne pouvons imaginer que l’on pilote à vue un tel équipement sans tableau de bord, même provisoire. Le public paie ses entrées donc la COMCOM perçoit des recettes. Elle doit payer des fournisseurs, des salaires.  A l’heure où l’équipe administrative de la COMCOM s’étoffe, ces données chiffrées devraient pouvoir être disponibles. Doit-on s’attendre à des surprises ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.