Pont Mathilde fermé : les Pavillais aussi en pâtissent

Pont Mathilde fermé : les Pavillais aussi en pâtissent

La fermeture du pont Mathilde à Rouen a des effets sur la population Pavillaise qui doit se rendre ou transiter par Rouen pour le travail, les soins ou les examens dans les hôpitaux ou pour d’autres activités.

Les usagers de la route se sont donc orientés vers les transports en commun, plus particulièrement le train.

Or, à Pavilly, le stationnement à la gare posait déjà un problème et maintenant du fait de l’affluence, il gène la circulation.

La répression ne peut pas être la seule réponse à ce problème et des solutions, même transitoire dans l’attente de la future gare, doivent être trouvées.

Nous rappelons que dans notre programme de 2001, nous avions déjà anticipé ces difficultés de stationnement et nous avions le projet d’aménagement d’un parking situé sous le bassin de rétention, Rue de La Vierge.

Ce terrain avait été transmis gratuitement par la société « Francelot » à la commune de Pavilly.

La majorité municipale actuelle a choisi de céder ce terrain à un particulier pour une construction pavillonnaire privant ainsi les Pavillais d’une possibilité de stationnement qui fait maintenant cruellement défaut.

Nous avions également prévu la création d’un service municipal, dans notre programme de 2007,  pour organiser le covoiturage. Il serait bien utile en cette période et pour les déplacements en général dans le futur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.